Actif VS Passif, la clé vers la liberté financière

Définition d’un actif et d’un passif

n des premiers livres que nous ayons écouté dans notre cheminement vers la liberté est le livre de Robert T. Kiyosaki « Père riche père pauvre ». Celui-ci explique un élément basique et fondamental pour quiconque souhaite acquérir une plus grande sécurité financière : la différence entre un actif et un passif.

Selon l’auteur aux deux pères, un actif est quelque chose qui permet de gagner de l’argent, alors qu’un passif coûte de l’argent. Ça parait simple comme ça, mais trop de gens ont l’illusion d’investir dans des biens qui en réalité leur coûte de l’argent. Ceux-ci, les passifs, les appauvrissent.

Dans la voie vers la liberté financière, il est donc essentiel d’apprendre à gagner de l’argent, à l’économiser et à l’investir. Cette distinction entre actif et passif permet d’investir intelligemment dans des biens qui ne nous freinerons pas pour de futurs investissements.

Placement de votre argent

Supposons que votre argent sois placé sur un livret, tel que le mythique livret A à 0,75%. Face à +/- 2% d’inflation annuelle, votre argent est plus dévalué qu’il ne vous rapporte d’argent. Plus vous placez d’argent sur ce type de livret et plus il y reste longtemps et plus vous perdrez. Votre argent devient donc un passif.

Cas de l’immobilier

Par exemple, acheter sa résidence principale à crédit revient à acheter un élément de passif. Celle-ci deviendra un actif lorsque le crédit sera remboursé.

Pour le cas d’un investissement locatif, celui-ci répond à la définition d’un actif uniquement si le loyer perçu est plus important que le montant du crédit et des charges. Dans le cas contraire, ce soit disant investissement coûte de l’argent à son propriétaire, diminuant ainsi sa capacité d’endettement.

Voie vers la liberté financière

Ces définitions simples sont à garder en tête lorsqu’on s’apprête à investir. Acquérir des actifs permet d’aller plus vite et plus loin dans les investissements. Ainsi, vous progresserez plus vite vers la sécurité et la liberté financière.

Face à ça, l’auteur conseille de ne pas acheter d’éléments de passif à crédit. Un crédit peut être fait pour acquérir un bien immobilier qui s’autofinance, mais pas pour acheter une voiture. Acheter à crédit des passifs (maison, voiture etc) signifie bien souvent vivre au dessus de ses moyens. Pour les passifs, voyez petit. Vous pourrez vous acheter une maison plus grande lorsque vous aurez atteint votre liberté financière. Sinon, cherchez des solutions de house hacking. Pareil pour la voiture. Et je suis bien placée pour vous en parler, je me déplace à vélo en attendant de pouvoir me payer une Tesla 😉

Alors si vous souhaitez recevoir des revenus passifs demain, soyez actifs aujourd’hui !! Apprenez à investir puis passez à l’action !

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire